Un cinéaste francais remporte le 1er prix du festival DOKUBAKU 2018

L’édition 2018 du festival DOKUBAKU a attribué le prix du meilleur court métrage documentaire au film de Dimitri Martin Genaudeau, intitulé « le Typographe de Sumova ».

Ce film a séduit le jury par son esthétique décalée, la sensibilité de son message et la maitrise technique et artistique de sa réalisation.
Le réalisateur a envoyé un message vidéo de remerciement depuis Prague.

Le titre du meilleur long métrage a été attribué au film « Doel », du réalisateur danois Frederic Solberg.

Le festival DokuBaku, créé en 2017 par de jeunes cinéastes azerbaïdjanais, se distingue par sa totale indépendance, qui se reflète dans une sélection de films ambitieux et variés.

L’Ambassade de France en Azerbaïdjan et l’Institut français d’Azerbaïdjan ont pour la première fois accordé leur soutien à l’organisation de ce jeune festival. La France renforcera son partenariat à l’occasion de l’édition 2019.

JPEG

publié le 05/12/2018

haut de la page