Revue de la presse azerbaïdjanaise du 27 mars 2017

Haut - Karabagh

• Haqqin.az - « La France n’est pas impartiale dans le conflit du Haut-Karabagh ». Commentant la déclaration de Jean-Marc Ayrault selon laquelle la France continuera d’agir en tant que médiateur jusqu’à ce que le conflit du Haut-Karabagh soit résolu, le politologue letton Grostinsh Normunds, a affirmé qu’« il ne faut pas attendre de Paris une quelconque action de bienfaisance. » Selon lui, « la politique étrangère française est influencée par des lobbies de toute sorte », ce qui rend « la politique menée par la France en tant que « médiateur impartial » du Groupe de Minsk très équivoque ». http://bit.ly/2nE87pD
• 1News.az - Le Président arménien Serge Sarkissian, prononçant un discours devant des militaires au Haut-Karabagh, a indiqué qu’« il n’exclut pas l’usage des missiles « Iskander » en cas de nécessité [et que] le pays voisin [sous-entendu l’Azerbaïdjan] en est bien conscient ». http://bit.ly/2nrlw3x

Politique étrangère

• Azertaj, Trend.az - Paula Leal da Silva, nouvelle ambassadrice du Portugal en Azerbaïdjan, et Svend Olling, nouvel ambassadeur du Danemark en Azerbaïdjan ont remis le 26 mars leurs lettres de créance au Président Aliyev. http://bit.ly/2n8HUwb, http://bit.ly/2nVKIAe
• Report.az - Tomomi Inada, ministre japonaise de la Défense, a reçu le 25 mars Gursel Ismayilzadé, Ambassadeur d’Azerbaïdjan au Japon. Les parties ont évoqué la coopération dans le domaine militaire. http://bit.ly/2nW2CmI
• APA - “Russian FM comments on reports on sending of military convoy to Armenia through Georgia”. http://bit.ly/2nrgioA
• Trend.az - “Elin Suleymanov, Azerbaijan’s Ambassador to the US : Azerbaijan, US – strategic partners”. http://bit.ly/2omFLxa

Politique Intérieure

• Contact.az - Le Conseil National des Forces démocratiques a tenu le 24 mars des discussions concernant l’organisation de manifestations contre la dégradation de la situation socio-économique en Azerbaïdjan. http://bit.ly/2nqZYnC
• Contact.az - Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU (UNHRC) a rendu sa décision concernant l’affaire « Agazadeh et Jafarov contre l’Azerbaïdjan ». En 2010, Yachar Agazadeh, alors rédacteur en chef du journal « Muhakimeh » et Rasoul Jafarov, cofondateur et président de l’ONG « Développement de la télévision et des médias alternatifs » s’étaient adressés au Conseil national de l’Audiovisuel en vue d’obtenir la liste des fréquences radio disponibles. Le Conseil national de l’Audiovisuel, confirmant la disponibilité de fréquences, avait pourtant refusé de leur remettre la liste. La même année, Yachar Agazadeh et Rasoul Jafarov s’étaient adressé au Conseil national de l’Audiovisuel, afin d’obtenir une licence de radiodiffusion. Cela leur avait été de nouveau refusé, en dépit du nombre de fréquences disponibles. L’UNHRC a conclu que « la liberté d’expression des auteurs a été restreinte ». Par ailleurs, le Comité a déclaré : « les autorités azerbaïdjanaises doivent verser des indemnités aux personnes dont les droits ont été bafoués et ces violations ne doivent plus se reproduire à l’avenir. Il est recommandé aux autorités azerbaïdjanaises de revoir la législation encadrant la radiodiffusion et la télédiffusion, afin de permettre la délivrance de licences sur la base de procédures claires et transparentes, garantissant des appels d’offres réguliers et ouverts. En outre, l’accès des candidats aux appels d’offre doit se faire sur la base de critères non discriminatoires et ce dans le but de promouvoir le pluralisme des médias ». http://bit.ly/2nW7I27
• Contact.az - “Human Rights Activist : “The Authorities Themselves Speed up Sanctions against Azerbaijan”. Ogtay Goulaliyev, défenseur des droits de l’Homme, a indiqué que « sur 160 individus graciés [le16 mars dernier] par le Président Aliyev, 4 sont des prisonniers politiques ». Ogtay Goulaliyev a ajouté : « les autorités azerbaïdjanaises ne réagissent pas aux appels des organisations internationales, leur demandant de libérer tous les prisonniers politiques. Je pense que des sanctions peuvent être appliquées, car les autorités azerbaïdjanaises elles-mêmes font tout pour cela. Peu à peu, les appels aux autorités azerbaïdjanaises se multiplieront et finiront par conduire à des sanctions ». http://bit.ly/2nXfWXZ
• Contact.az - La Cour de Sebayil (Bakou) va examiner le 27 mars la plainte pour torture déposée par le blogueur Mehman Husseynov. http://bit.ly/2nYHEDZ
• Contact.az - Selon son avocat, Ilgar Mammadov doit être examiné par des médecins étrangers en raison de l’aggravation de son état de santé. Rappelons qu’Ilgar Mammadov, chef du mouvement d’opposition REAL, accusé d’avoir organisé des émeutes à Ismayilli en 2013, a été condamné à 7 ans de prison par la Cour de Sheki en 2014. http://bit.ly/2nW3vLX
• Bakinski rabotchi - Dans le cadre du 5e Forum global de Baku [16-17 mars] s’est tenu un panel dédié au thème de la lutte contre le terrorisme. Les différentes racines du terrorisme, mais également les stratégies et les moyens à mettre en place pour lutter contre ce phénomène ont été abordés.
• Bakinski rabotchi - Dans le cadre du Cinquième Forum Global de Baku a eu lieu un panel de discussions portant sur la question suivante : « Quelles alliances doivent être formées afin de normaliser les relations internationales contemporaines ? ». Au cours de ce panel ont été abordés différents thèmes, tels les rôles de l’OTAN et de l’Union européenne, ou encore la nécessité de réformer l’ONU. Edmond Alphandery, ministre français de l’Economie de 1993 à 1995, a abordé les difficultés que rencontrait actuellement l’UE. Ali Hassanov, conseiller du Président azerbaïdjanais pour les questions socio-politiques, a quant à lui soulevé la nécessité le réformer l’ONU, et a dénoncé la politique de double standards de l’organisation, notamment vis-à-vis de la mise en œuvre de ses propres résolutions. Ali Hassanov a ainsi regretté que les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité, concernant le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, n’aient toujours pas été mises en œuvre. Cela compromet selon lui l’autorité de l’organisation.

Economie

• Trend.az - « L’Azerbaïdjan va investir davantage dans le développement des chemins de fer en Iran ». Le portail publie une interview accordée par Norulla Beyranvand, directeur adjoint du département de planification et d’investissement des Chemins de fer iraniens. http://bit.ly/2nra1sY
• Trend.az - Aydin Aliyev, président du Comité d’Etat des Douanes, a affirmé que, dans le cas où la crise économique et financière mondiale se poursuivrait, « l’Azerbaïdjan pourrait réduire davantage ses échanges économiques avec ses partenaires étrangers ». http://bit.ly/2mH3V90
• Trend.az - « Il est important pour l’Azerbaïdjan et l’Ukraine d’accroître leur compétitivité commune afin de renforcer leur position sur les marchés extérieurs ». Le portail publie une interview accordée par Stepan Kubiv, Premier-Vice-Premier ministre et ministre ukrainien du Développement économique et du Commerce, rendant compte de la visite à Kiev [13-14 mars] de Chahine Mustafayev, ministre azerbaïdjanais de l’Economie, et de la tenue prochaine de la commission mixte ukraino-azerbaïdjanaise. http://bit.ly/2n84fJk

Société

• Trend.az - Bakou a rejoint le 25 mars l’action écologique internationale baptisée « Une heure pour la Planète » (Earth Hour). Cette initiative vise à lutter contre le réchauffement climatique, en interrompant une heure durant l’éclairage de monuments prestigieux. http://bit.ly/2omEE0b

France

• Bakinski rabotchi, 1News.az - Le quotidien revient sur la visite du Président Aliyev en France (13-14 mars). L’auteur de l’article dresse un bilan très positif de cette visite, et fait état des excellentes relations entretenues par les deux pays, et ce dans de nombreux domaines (politique, économique, culturel, éducatif). L’article rapporte par ailleurs l’analyse du politologue Fikret Sadykhov, qui estime que le Président Aliyev, en visite officielle à Paris quelques jours seulement après la visite du Président arménien, avait pu dénoncer « les mensonges de Sarkissian » et faire valoir les positions azerbaïdjanaises. Le politologue revient sur les déclarations du Président Hollande, selon lesquelles « le statu quo au Haut-Karabagh est inacceptable ». Ce qui, selon lui, signifie qu’il est indispensable de trouver une solution au conflit du Haut-Karabagh, en conformité avec le droit international. Or, le droit international exige le retrait des troupes arméniennes du territoire azerbaïdjanais. Il en conclut que la déclaration du Président Hollande équivaut à « la reconnaissance, une fois encore, de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan ». Fikret Sadykhov ajoute par ailleurs que les élites politiques françaises ont tendance à soutenir de plus en plus les positions azerbaïdjanaises http://bit.ly/2n98PYy
• Trend.az - « Marine Le Pen annonce la mort de l’Union européenne ». http://bit.ly/2nDYG9y

publié le 28/03/2017

haut de la page