Revue de la presse azerbaidjanaise du 15 janvier 2016

A LA UNE DES JOURNAUX

Bakinski rabotchi, Azerbaycan - Le 14 janvier, le président Ilham Aliyev a reçu le commandant de la Marine pakistanaise Muhammad Zakaullah. http://bit.ly/1P3LHqw
Ekspress, 525-ci gazet APA – « Le prix du pain a baissé. ». L’Azerbaïdjan annule la TVA sur l’importation et la vente de céréales, ainsi que sur la production et la vente de la farine et du pain. http://bit.ly/1ZzjWen

I. POLITIQUE INTERIEURE

Dévaluation et inflation

• Contact.az – « Les banques refusent de vendre des dollars et des euros. » « Azerturkbank » a cessé de vendre des devises après avoir atteint la limite légale quotidienne. « Pasha Banque » a vendu des dollars et des euros uniquement à ses clients. http://bit.ly/1OlR4xG

• Echo – « L’Azerbaïdjan doit adopter un code sur les monopoles. ». Selon Oktay Akhverdiyev, économiste, la hausse des prix est générée par la dévaluation de la monnaie azerbaïdjanaise, mais le rôle des monopoles a également un impact important. D’après Eyyub Huseynov, président de l’Association des consommateurs libres de l’Azerbaïdjan, la lutte contre les monopoles n’est pas suffisante. Il a rappelé les propos du Président, qui considèrent que les monopoles contrôlent la politique des prix et de ce fait bafouent les droits des consommateurs. Nariman Agayev, président du centre de Recherche sur le développement durable estime que le pays dispose d’une base juridique pour lutter contre les monopoles mais que, hélas, les textes ne sont pas appliqués.

• Bizim Yol – Gubad Ibadoglou, expert économique, dresse le tableau des programmes d’Etat qui ont été mises en œuvre dans les régions où se sont déroulées les manifestations. Selon lui, en dépit d’un investissement de 31.5 milliards de manat entre 2004-2014, les résultats de ces programmes sont désastreux. Le chômage réel serait de 80 à 90% dans les régions.

Arrestations suite aux manifestations contre la hausse des prix dans plusieurs régions.

• Haqqin.az - Les activistes du parti d’opposition du Front populaire, Yusif Latifov et Mammad Balamammadov ont été arrêtés hier soir à Sheki. Yusif Latifov accusé de résistance aux forces de l’ordre, a été arrêté pour une durée de 20 jours. Mammad Balammamadov, accusé d’insultes aux forces de l’ordre et de violation de l’ordre social, a été arrêté pour une durée de 10 jours. http://bit.ly/1OupP1M

• Haqqin.az – Le représentant de la mairie de Fizouli, Shakir Hadjiyev, ainsi que plusieurs administrés ont été arrêtés.http://bit.ly/1mZX6e3

Arrestation d’un jeune activiste du parti d’opposition du Front populaire

• Contact.az – Turan Ibrahim a été accusé de « rébellion » et a été arrêté pour une durée de 7 jours par la Cour du district de Nariman. Contact.az rappelle que Turan est le fils de Mammad Ibrahim, [Conseiller d’Ali Karimli, chef du parti du Front populaire], qui a été accusé de hooliganisme et a été arrêté pour une durée de deux mois.

Procès de l’affaire de la mort du journaliste Rasim Aliyev

• Contact.az - La suite du procès concernant la mort du journaliste Rasim Aliyev a eu lieu le 14 janvier à la Cour des crimes graves de Bakou. Selon l’avocat, Fariz Namazli, les prévenus plaident non coupables.Le procès a été reporté au 19 janvier. [Rasim Aliyev est mort à la suite des coups qui lui avaient été donnés par un groupe d’amis et de parents du footballeur Djavid Huseynov, le 8 aout 2015, sous le prétexte qu’il avait insulté ce dernier sur l’internet] http://bit.ly/1SlLkrR

Nardaran

• Contact.az – L’examen de la plainte de Taleh Baguirzadeh, qui devait commencer le 14 janvier au Tribunal de Bakou, a été, selon l’avocat, Djafad Djavadov, reportée au 22 janvier pour des raisons administratives. Taleh Bagirzadeh se plaint de la violation de ses droits et d’être privé de voir son avocat. http://bit.ly/1JNXEhQ
Droits de l’Homme

• Contact.az - Emin Huseynov, directeur de l’Institut de la liberté et de la sécurité des reporters a déposé une plainte contre les autorités azerbaïdjanaises devant la Cour européenne des droits de l’homme, pour avoir été privé de la nationalité azerbaïdjanaise. [Il avait trouvé refuge à l’ambassade de Suisse en Azerbaïdjan pendant près d’un an, avant d’avoir été autorisé à quitter l’Azerbaïdjan, le jour de l’ouverture des Jeux européens en juin 2015, accompagné du ministre suisse des Affaires Etrangères] http://bit.ly/1JNRmi7

Réseaux sociaux – Facebook

Commentaires d’Ali Kerimli, leader du parti du Front populaire, à propos de la hausse des prix dans le pays

• Ali Kerimli, président du Front populaire, écrit sur sa page Facebook : « Le Fond d’Etat pour les céréales dispose de 750 000 tonne de réserve de céréales, achetées avant la dévaluation. Ce qui pourrait permettre d’approvisionner la population pendant 7 mois. Quelle est la justification d’une telle hausse du prix du pain, et de la farine ? C’est à cause de l’incompétence et à l’avidité du gouvernement. Le gouvernement a perdu le sens de ses responsabilités. Il faudrait stimuler les importations pour augmenter les réserves de dollars. Il faut ouvrir le pays aux marchandises étrangères à bas prix pour alimenter le marché local. Mais, à la place, ils durcissent les conditions d’importation. ». Pour certains internautes, le gouvernement considère le pays comme un casino destiné à augmenter toujours plus ses profits et ce serait la raison pour laquelle il ne ferait rien pour baisser les prix.

II. POLITIQUE ETRANGERE

Haut – Karabagh

• APA, Bizim Yol - Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier : « La réduction de la tension sur la ligne de front entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan sera l’une des priorités de l’Allemagne lors de sa présidence de l’OSCE jusqu’en juin 2016. http://bit.ly/1JNVRZT

Etats-Unis

• Bizim Yol, 525-ci, Ekspress - Déclaration de Novruz Mammadov, vice-président de l’Administration présidentielle et directeur du département des relations internationales, suite à la rencontre avec Charles Kupchan, directeur des affaires européennes au Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis : « L’Azerbaïdjan a été un partenaire important des Etats-Unis. Le XXI siècle est marqué par les tensions entre les Etats au nom de leur intérêt national. » http://bit.ly/1Pf4hFU

publié le 19/01/2016

haut de la page