Revue de la presse azerbaidjanaise du 08 janvier 2016

A LA UNE DES JOURNAUX

Yeni Azerbaycan - Le journal du parti au pouvoir YAP (Nouvel Azerbaïdjan) publie les propos du président Aliyev selon lesquels, malgré la baisse des ressources budgétaires, aucune réforme sociale n’a été reportée.

Azerbaycan – « Le Président Ilham Aliyev a gracié 311 prisonniers en 2015 ». Ces 20 dernières années, 33.592 prisonniers ont été libérés conformément à 10 décrets d’amnistie et 60 décrets de grâce.

Azadlyg, Contact.az - « Le message dur des Etats-Unis envers Ilham Aliyev ». David Kramer, ancien président de l’organisation internationale des droits de l’Homme, « Freedom House », directeur de l’Institut McCain pour les droits de l’Homme et la Démocratie, estime que si les prisonniers politiques en Azerbaïdjan n’étaient pas libérés, les sanctions contre les autorités azerbaïdjanaises seraient inévitables. « La politique d’Aliyev est mauvaise et dangereuse », a dit David Kramer dans son interview au correspondant de l’agence de presse Turan à Washington. http://bit.ly
/1ODWNQW

I. POLITIQUE INTERIEURE

Commentaires d’Azad Issazadé, psychologue connu, expert militaire

• Yeni Musavat, Ekho – Selon Azad Issazadé, l’Azerbaïdjan connaît une grave crise financière qui s’accompagne de l’accroissement de la criminalité et du nombre de suicides. « Plus la crise devient profonde, plus la crise sociale devient intenable. Les meurtres au sein de cellules familiales et les immolations de personnes endettées prouvent à quel point la situation est grave », a-t-il-dit.

Nardaran

• APA, Azadlyg, Bizim Yol, Yeni Musavat, 525-ci gazet, Khalg qazeti, Ekspress, Ekho - L’ensemble de la presse azerbaïdjanaise rend compte de l’arrestation de Natig Karimov, chef du Conseil des Sages de Nardaran, par les agents du service d’Etat de la sécurité. Il est accusé de haute trahison. Selon le communiqué du service d’Etat de la sécurité, Natig Karimov coopérait avec les services spéciaux de pays étrangers, suivait leurs instructions et menait des opérations d’espionnage en leur faveur. http://bit.ly/1kR9hJ0

• Contact.az – Le portail d’informations contact.az informe que Natig Karimov a été placé en détention provinoise pour une durée de quatre mois. http://bit.ly/1OeUMHl

• Azadlyg – Le journal d’opposition mentionne la réaction d’Ali Karimli, chef du parti du Front populaire, selon laquelle l’accusation de haute trahison à l’encontre d’un homme malade, animé d’un esprit démocratique et attaché de tout son cœur à son pays et à son peuple, est absurde. Ali Karimli a noté que Natig Karimov était également un membre du Conseil national des forces démocratiques. Karimli a également rappelé que Natig Karimov avait signé la déclaration politique du Conseil national des forces démocratiques en faveur d’un rapprochement avec l’Union européenne. « Il faut libérer Natig bey et les autres prisonniers politiques et résoudre les problèmes socio-économiques dans le pays » , a dit Karimli.

Dévaluation et inflation

• Azadlyg – Le journal d’opposition rend compte de l’augmentation du prix des billets d’autobus pour le trajet Nakhtchivan – Bakou. Le prix du billet est passé de 16 manats, avant la dévaluation, à 26 manats.

• Yeni Musavat – « Le gouvernement pourrait passer à un budget de crise. » Selon Goubad Ibadoglou, expert économiste, les dépenses publiques ont été réduites mais il serait possible de faire encore davantage d’économies budgétaires en procédant à des licenciements au sein des ministères de la Défense, de l’Intérieur et de la Justice. Ibadoglou cite l’exemple de la Russie où 10.000 postes au sein du ministère de l’Intérieur ont été supprimés.

Droits de l’Homme

• Azadlyg – « Avertissement choquant de Qanimat Zahid. » Qanimat Zahid, rédacteur en chef du journal d’opposition Azadlyg, auteur d’une émission télévisée « Azerbaycan saati » (Heure de l’Azerbaïdjan) diffusée quelques heures par semaine par satellite depuis l’étranger, réfugié en France depuis 2011, a posté sur sa page Facebook qu’il avait reçu une information comme quoi une conspiration avaient été montée par le pouvoir contre les opposants au pouvoir d’Ilham Aliyev réfugiés en Europe. « Activistes azerbaïdjanais en Europe, soyez prudents ! », a écrit Qanimat Zahid sur sa page Facebook.

• Azadlyg – Selon l’avocat Djavad Djavadov, Taleh Baguirzadeh, leader du mouvement de l’Union musulmane, actuellement en détention provisoire, aurait été maltraité et son nez aurait été brisé. [M. Taleh Baguirzadeh a été arrêté le 26 novembre à Nardaran lors d’une opération spéciale menée par la police. Il a été placé en détention provisoire pour une durée de quatre mois. Il est accusé d’incitation à la haine raciale ainsi que de préparation d’un coup d’Etat et d’actions terroristes.]

• Yeni Musavat - Selon le politologue Qabil Huseynli, la participation du président Aliyev au 4e sommet de la Sécurité nucléaire qui se tiendra à Washington en 2016 lui permettra de discuter des relations bilatérales avec son homologue américain, Barak Obama. Huseynli estime que l’Azerbaïdjan pourrait prendre des mesures de clémence en faveur de certains prisonniers politiques. « Comme Arif et Leyla Yunus ont été libérés, je pense qu’Intigam Aliyev pourrait aussi être libéré et être suivi d’autres mises en liberté. Une telle initiative bloquerait la menace de sanctions contre les autorités azerbaïdjanaises défendue par le Sénateur Smith », a souligné Ibadoglou.
Economie

• Ekho - Le journal rapporte que pas plus de 4% de la population de l’Azerbaïdjan touchant une moyenne de 5.000 de dollars par mois peut s’estimer riche. http://bit.ly/22P5LB1

Réseaux sociaux sur l’arrestation de Natig Karimov

• Quelques internautes usent d’une métaphore pour commenter l’arrestation de Natig Karimov et, implicitement, les mesures prises par le pouvoir contre le Conseil national des forces démocratiques et le parti du Front populaire : quand le prédateur se sent menacé, il attaque sans discernement. D’autres rappellent que, selon eux, Natig avait essayé de dissuader la population d’affronter la police et qu’il était innocent. Ali Kerimli, chef du parti du Front populaire, écrit sur page Facebook : « C’était lui qui nous transmettait des informations sur la situation à Nardaran, qui rappelait la population à l’ordre et, en tant que membre du Conseil national, il militait pour une opposition pacifique aux autorités. Nous lui sommes redevables d’avoir empêché la situation s’aggraver encore davantage. La plupart des internautes estiment qu’il ne peut être coupable de haute trahison et que plus la situation s’aggrave, plus la répression est impitoyable.

II. POLITIQUE ETRANGERE

Turquie –Visas

• 525-ci gazet, Bizim Yol, Ekspress, APA - Les journaux se posent la question de savoir si la Turquie avait l’intention de restaurer le régime de visa avec l’Azerbaïdjan. La Turquie a annoncé que ce régime de visa s’appliquerait à 89 pays, mais selon le communiqué du ministère turc des Affaires étrangères, l’Azerbaïdjan ne figurerait pas sur la liste. http://bit.ly/1kRImgb

Rencontre des ministres des Affaires étrangères (Azerbaïdjan, Géorgie et Turquie)

• Ekho – Selon Moubariz Akhmedoglou, directeur du centre des Innovations politiques et des Technologies, la Turquie pourrait plaider pour la création de bases militaires turques en Azerbaïdjan et en Géorgie au cours de la rencontre des ministres des Affaires étrangères qui aura lieu à Tbilissi le 23 janvier 2016. http://bit.ly/1JynmXs

publié le 22/02/2016

haut de la page