Renault et le Sport automobile

Depuis plus de 115 ans, Renault a relevé de multiples défis en sport automobile, avec une valeur ajoutée indéniable, aussi bien sur le plan technique que commercial. En décembre 1898, après que Louis Renault ait gravi la rue Lepic – la plus escarpée de Paris – avec sa Voiturette Type A, les commandes pour cette voiture révolutionnaire à transmission directe affluaient. En 1902, l’agile et légère Type K, équipée du premier moteur 4 cylindres de Renault, s’imposait à l’arrivée du Paris-Vienne. À nouveau, ce succès se traduisait par un envol des ventes. Plus près de nous, Renault présentait en 1977 la toute première F1 à moteur turbo. Aujourd’hui, la suralimentation s’est généralisée aussi bien sur les voitures hautes performances que sur les modèles de très grande série. En 1992, nous remportions le championnat en tant que partenaire moteur de Williams, avec la monoplace la plus sophistiquée de l’histoire de la F1. Héritière de cette fructueuse relation, la Clio Williams est toujours considérée comme la meilleure sportive de sa génération.

Cliquer ici pour retrouver le dossier presse Renault et le sport automobile

PNG

publié le 27/06/2016

haut de la page