Communiqué de l’Elysée / Conflit au Haut-Karabagh

Publié le 02 Avril 2016

Le Président de la République déplore profondément les graves incidents survenus au Haut Karabagh, à proximité de la ligne de cessez-le-feu, qui ont fait plusieurs victimes y compris civiles.

Ces événements sont les plus sérieux et les plus meurtriers depuis l’accord obtenu en 1994 alors que le conflit avait déjà fait 30.000 morts.

Le Président de la République appelle les parties à la plus grande retenue et au respect immédiat, total et durable du cessez-le-feu. La priorité absolue doit aller à l’apaisement.

Il ne peut y avoir d’autre issue que négociée. Le Président de la République, qui avait accueilli les Présidents arménien et azerbaïdjanais à Paris en octobre 2014, réaffirme son engagement en faveur d’un règlement pacifique dans les délais les plus brefs.

publié le 13/04/2016

haut de la page