L’ambassadrice de France participe à un séminaire à ADA [az]

Dans le cadre de leur nouveau programme intitulé « Advanced Foreign Service Program », l’Académie diplomatique d’Azerbaïdjan – ADA – convient des diplomates et des experts à animer des ateliers de réflexions et d’échanges d’expériences du 21 février au 07 Mars 2018.

Le 2 mars dernier, Aurélia Bouchez, ambassadrice de France en Azerbaïdjan, a participé à une conversation sur la carrière d’une femme diplomate, en présence de vingt-deux diplomates azerbaïdjanaises, qui affichent une expérience de trois à douze ans au sein de leur ministère.

Au cours d’un débat animé, Aurélia Bouchez a présenté sa propre expérience professionnelle en tant que diplomate de carrière et a pu s’entretenir avec son auditoire des défis et questions qui en ont jalonné le parcours, telles que comment combiner la vie personnelle et familiale et les responsabilités et devoirs professionnels, comment affronter le « plafond de verre », quelles qualités professionnelles et personnelles développer pour être diplomate, etc.
En conclusion de ce débat, l’importance de la mise en œuvre, au niveau institutionnel, de mesures visant à instaurer l’égalité des chances et l’égalité de traitement entre femmes et hommes a été unanimement soulignée. L’ambassadrice Aurélia Bouchez a ainsi pu expliquer la politique développée depuis plusieurs années au sein du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français, qui portait peu à peu ses fruits. Preuve en était, par exemple, l’accroissement significatif du nombre de femmes ambassadrices en 2017 est de 40 sur 180.

Photos@Académie Diplomatique d’Azerbaïdjan

publié le 12/03/2018

haut de la page